Du Walt Disney Concert Hall à Los Angeles au musée Guggenheim de Bilbao, le style futuriste tout en courbes caractéristique de l’architecte repousse toujours plus loin les limites. La preuve avec ces 10 projets spectaculaires.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Norton House, Los Angeles (1984)

 

 

Norton House, Los Angeles (1984)

En 1984, l’architecte s’inspire de sa propre maison à Santa Monica pour construire celle de l’artiste Lynn Norton à Venice Beach. Jouant avec les volumes, les matéraux et les couleurs, il imagine une composition destructurée qui détonne dans ce quartier tranquille. Combinant sur trois niveaux plusieurs cubes de hauteurs différentes, l’habitation est reliée à l’intérieur et à l’extérieur par des escaliers.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Vitra Design Museum, Weil am Rhein (1989)

© Vitra Design Museum

 

 

Vitra Design Museum, Weil am Rhein, Allemagne (1989)

C’est à la suite d’un incendie qui a détruit la majeure partie de ses usines que Vitra a décidé de reconstruire son site industriel à la manière d’un parc d’architectures. Ayant rassemblé une vaste collection de meubles et de chaises et souhaitant la présenter au public, l’éditeur de meubles confie la création du musée à Frank Gehry, son premier projet en Europe. Le bâtiment d’une surface d’exposition de 700 mètres carrés est un collage de tours, de rampes et de cubes dont les formes sont dictées par leur fonction et par la distribution de la lumière.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Chiat/Day Building ou Binoculars Building (1985-1991)

Binoculars Building, Los Angeles (1985-1991)

Siège social de la côte Ouest de l’agence de publicité Chiat/Day (devenue depuis TBWA\Chiat\Day) puis de l’agence de publicité DDB Worldwide, ce bâtiment situé dans le quartier de Venice se distingue par les trois styles différents utilisés pour ses façades. La plus impressionnante est celle formée par une paire de jumelles, signée des artistes Claes Oldenburg et Coosje van Bruggen, dont les oculaires font office de puits de lumière.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Le musée Guggenheim, Bilbao (1993-1997)

© Guggenheim Bilbao

 

 

Le musée Guggenheim, Bilbao (1993-1997)

Ce musée d’art moderne et contemporain situé à Bilbao, au Pays basque espagnol, a ouvert au public en 1997. Œuvre majeure de l’architecte qui l’a fait connaître dans le monde entier, le bâtiment est le fruit d’un assemblage singulier de pierre, de verre et de titane caractéristique de l’approche déconstructiviste tout en courbes de Frank Gehry.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Walt Disney Concert Hall, Los Angeles (2003)

© Courtesy of the Los Angeles Philharmonic Association

Walt Disney Concert Hall, Los Angeles (1999-2003)

Financé en grande partie par la famille Disney dont il tire son nom, le Walt Disney Concert Hall fut inauguré en octobre 2003. Doté d’un auditorium de 2 265 places, il héberge l’Orchestre philharmonique de Los Angeles. Avec ses puissantes vagues de métal, ce bâtiment préfigure par son architecture le musée Guggenheim de Bilbao inauguré en 1997 mais dont les plans avaient été dévoilés deux ans avant ceux du Concert Hall.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Hôtel Marqués de Riscal, Elciego, Espagne (2006)

© Hôtel Marqués de Riscal

Hôtel Marqués de Riscal, Elciego, Espagne (2003-2006)

Planté au milieu des vignes dans la région de la Rioja au Pays basque, cet hôtel à la structure futuriste offre au regard un entrelacs de rubans de métal aux nuances colorées qui scintillent au soleil. Associant la pierre, le verre et le titane, l’ensemble du bâtiment a été dessiné par l’architecte ainsi qu’une partie du mobilier des 43 suites aussi.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Lou Ruvo Brain Center for Health, Las Vegas (2007-2010)

Lou Ruvo Brain Center for Health, Las Vegas (2007-2010)

Ce bâtiment regroupant une clinique et un centre de recherche sur le cerveau reprend le principe de circonvolutions chères à l’architecte. Divisé en trois espaces distincts, à la manière du cerveau et de ses deux hémisphères, il se compose de deux volumes principaux reliés entre eux par un espace à ciel ouvert. Le centre de réception est quant à lui constitué d’une enveloppe d’acier découpée au laser, percée de 199 fenêtres qui inondent l’espace de lumière naturelle.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Tour New York by Gehry (2008-2011)

Tour New York by Gehry, New York (2008-2011)

Placée entre la mairie de New York et le pont de Brooklyn, au 8 Spruce Street, cette tour culmine à 265 mètres de haut, ce qui en fait la plus grande tour résidentielle du continent américain et l’une des plus luxueuses de New York. Le voile métallique ondulant composé de 10 500 panneaux enveloppant sa façade aura tout de même nécessité trois ans de travail pour l’ingénierie et deux ans pour la fabrication.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Fondation Louis Vuitton, Paris (2006-2014)

© Iwan Baan

Fondation Louis Vuitton, Paris (2006-2014) 

Inaugurée en octobre 2014 à l’initiative de Bernard Arnault, pd-g du groupe LVMH, la Fondation Louis Vuitton a été pensée par l’architecte comme un nuage transparent posé à la lisière du Jardin d’Acclimatation dans le bois de Boulogne. De l’invention d’un verre courbé au millimètre près pour les 3 600 panneaux des douze voiles de la Fondation, aux 19 000 panneaux de béton fibré sans omettre un processus de conception inédit, chaque étape de la construction a repoussé les limites pour inventer ce bâtiment tout en légèreté.

Les plus beaux projets de Frank Gehry : Fondation Luma, Arles (2007-2019)

© Fondation Luma

 

 

 

Fondation Luma, Arles (2007-2019)

Soutenue par la mécène Maja Hoffmann, la Fondation Luma est l’un des projets les plus ambitieux de la décennie. Au milieu du Parc des Ateliers, 10 hectares de friche industrielle reconvertis en institution culturelle, se dresse le futur centre de ressource de la fondation : une tour de 56 mètres de hauteur, conçue par l’architecte et dont la construction devrait s’achever début 2019.