Les architectes n’ont pas la vie facile et ceci depuis la crise économique de 2008 et l’effondrement du nombre de projets immobiliers qui en fût la première conséquence.

En 2013, 1 architecte sur 4 était en grande difficulté économique. La commande et les taux d’honoraires ont beaucoup baissé aussi bien en marchés publics qu’en marchés privés. En 201675% des architectes n’atteignent pas le revenu moyen de la profession.

De plus, les grandes collectivités choisissent aujourd’hui de plus en plus de grands noms de l’architecture au détriment du Marché local et des plus petits cabinets d’architecture.

Enfin, les difficultés financières engendrées par ces phénomènes, font que les agences ne peuvent plus accueillir d’étudiants en architecture, contraints de pratiquer le dumping pour pouvoir sauver leur activité.

L’ÉVOLUTION DU MÉTIER D’ARCHITECTE À L’HORIZON 2030

Il est intéressant de comprendre comment la profession se projette dans l’avenir et ainsi de rester optimiste.

Une enquête d’opinion, menée auprès de 1000 architectes par l’IFOP, à la demande du Conseil National de l’Ordre des Architectes, révèle que 60% des architectes interrogés pensent que l’avenir est propice aux agences d’architecture de 4 salariés et plus. Il faut savoir qu’aujourd’hui, ces derniers exercent à plus de 50% en individuel.

Il est également constaté que la profession croit en la nécessité de profonds changements, aussi bien dans les formes juridiques et tailles des cabinets d’architecture que dans la réunion des compétences (Economistes de la construction, ingénieurs, spécialistes HQE, juristes, urbanistes, paysagistes, …). Ceci dans l’objectif de mieux affronter les évolutions de la société.

Ainsi, la qualité environnementale des bâtiments, les aspects économiques de coûts de construction et de maintenance, les aspects techniques liés aux consommations énergétiques des bâtiments sont les principales pistes d’amélioration exprimées par les architectes.

Bien qu’un vent de pessimisme ambiant perdure encore, il faut espérer que les différents acteurs de la profession (Syndicats d’architectes, ordre des architectes et pouvoirs publics) prennent rapidement pleine conscience des évolutions de la profession dans un avenir proche, et agissent en conséquence, pour accompagner aux mieux nos architectes d’aujourd’hui et de demain !

 

Ordre des Architectes :
https://www.architectes.org/sites/default/files/atoms/files/observatoire_evolution-du-metier-2030.pdf